Beltug

BELTUG fixed-to-mobile barometer = cloudy


Date:21/01/2008


barometer dec2007lightres.jpg

BELTUG fixed-to-mobile barometer

 

 

 

 

 

 

BELTUG publie un baromètre morose de la baisse des tarifs de fixe à mobile. La première enquête auprès des membres confirme une baisse des tarifs peu satisfaisante

Sint-Niklaas, 21 janvier 2008 : BELTUG s’est étonnée que la baisse drastique des charges d’interconnexion mobiles imposée par l’IBPT depuis novembre 2006 ne se soit pas reflétée dans les tarifs appliqués par les opérateurs fixes à leurs utilisateurs. C’est pourquoi BELTUG a lancé une enquête récurrente et décidé de publier un baromètre « Fixed to Mobile »  de façon à rendre compte des effets réels sur le marché des mesures prises par l’autorité régulatoire. A l’issue de la première phase d’enquête, il apparaît que tous les opérateurs se chauffent du même bois. Bien que certaines différences soient notées entre les scores individuels des opérateurs, ceux-ci se positionnent tous dans la même zone du cadran du baromètre : « Temps Couvert ». Une entreprise de 50 travailleurs peut ainsi facilement passer à côté d’une économie € 3.300 par an. (Read more)

BELTUG publiceert sombere barometer voor lagere tarieven vast-naar-mobiel. Eerste enquête bij leden bevestigt gebrekkige tarievendaling

Sint Niklaas, 21 januari 2008. BELTUG is verbaasd dat de spectaculaire daling van de kosten van de operatoren voor interconnectie met de mobiele netwerken, door het BIPT opgelegd sinds november 2006, niet of slechts gedeeltelijk verrekend wordt in de tarieven van de vaste operatoren.  Daarom besliste BELTUG om op basis van een enquête een barometer te publiceren,  om de concrete effecten van de beslissing van het BIPT op de markt in kaart te brengen. Uit de eerste enquête blijkt duidelijk dat alle operatoren in hetzelfde schuitje varen.  Hoewel er verschillen merkbaar zijn tussen de individuele scores van de operatoren, bevinden zij zich allemaal in dezelfde zone van de barometer, 'Bewolking'. Zo kan een bedrijf met 50 werknemers gemakkelijk een besparing mislopen van € 3 300 per jaar. (Read more)

 

                   


>>> Back to overview