Beltug

Priorités des CIO et décideurs ICT belges – Architecture informatique et la cybersécurité sont omniprésentes


Date:22/09/2020


Les entreprises donnent la priorité absolue à la sensibilisation de leurs employés à la cybersécurité et au respect de la vie privée
Architecture informatique – La cybersécurité est omniprésente 

 

Maintenant que le télétravail est entré dans les mœurs, les entreprises réalisent plus que jamais combien il est nécessaire de sensibiliser leurs employés à la cybersécurité et au respect de la vie privée. Cette préoccupation constituera la priorité absolue des décideurs belges en matière de TIC au cours de l'année à venir. C'est ce que met en évidence le Beltug Priorities Compass 2020, l'enquête annuelle au travers de laquelle l'association évalue les priorités de ses membres en matière de TI. Dans le top 10, on retrouve pas moins de 6 priorités liées à la cybersécurité. Plus que jamais, le sujet est donc à l'ordre du jour.

 

Beltug base son plan d'action pour l'année en cours (jusqu'en septembre 2020) sur ces résultats; consultez et téléchargez ce plan ici.

 

Sensibiliser les employés aux dangers liés aux violations de la sécurité et de la vie privée. Dans ce domaine, un décideur TIC belge sur deux attend des recommandations de Beltug. Mais les priorités suivantes s’inscrivant dans le domaine de la cybersécurité recueillent également un score élevé dans l'enquête Beltug 2020 :

 

  • la gouvernance et la stratégie en matière de sécurité TI,
  • l’élaboration d’un plan pour contrer une cyberattaque,
  • le développement d'applications dans le cadre desquelles la sécurité constitue d’office un point d'attention,
  • le contrôle d'identité et d'accès au niveau du cloud,
  • et l'attention portée aux nouvelles règles européennes en matière de cybersécurité.

 

265 personnes ont participé à l'enquête. Cela fait du Beltug Priorities Compass l'un des principaux indicateurs pour les sujets qui intéressent les décideurs TI belges. « Nous avons ainsi un bon aperçu des thèmes qui préoccupent les leaders numériques actuellement. La cybersécurité, par excellence », déclare Ann Guinée, responsable de la communication chez Beltug. « Mais nous constatons également qu'un large éventail de sujets obtiennent des scores élevés. Les CIO et leurs équipes doivent garder à l’œil pas mal de choses en même temps, ce qui est clairement une conséquence de la transformation numérique de notre économie ».

 

Priorité des sujets pour l’ensemble des utilisateurs TIC professionnels de Beltug

 

Le passage aux applications et infrastructures en cloud continue de soulever de nombreuses questions

Tout comme l'an dernier, les entreprises se posent de nombreuses questions sur la bonne stratégie à adopter pour leur architecture TI. Cela aussi fait partie de la vague de numérisation. Les applications et les infrastructures en cloud se multiplient, mais le choix entre les constructions en cloud, sur site et hybrides nécessite des études approfondies. Différents éléments entrent en ligne de compte : le coût, l'efficacité, la sécurité et la fiabilité de l'option choisie, mais aussi les questions relatives à la domination d'un certain nombre d'acteurs majeurs et à la possibilité d’un verrouillage du fournisseur à la sortie du cloud.

 

L'importance des relations avec les fournisseurs de TI et la négociation des contrats, deux sujets qui obtiennent également un score élevé, sont aussi étroitement liés à ces aspects. Les contrats complexes et les modèles de licence peu transparents font qu'il est difficile pour les décideurs TI d'estimer les coûts exacts, pour optimiser la gestion des logiciels.

 

Les nouvelles technologies : pleins feux sur l’APR

La nouveauté dans la liste des dix premières priorités est l'Automatisation des Processus Robotiques, qui consiste à automatiser les processus administratifs à l'aide de robots logiciels. Ceux-ci peuvent rendre plus facile et plus efficace un processus manuel comme le traitement des factures entrantes. De plus en plus d'entreprises s'y intéressent et veulent en savoir plus.

 

Les membres de Beltug posent également des questions sur l'Internet des objets, l'IA, l'apprentissage automatique et la 5G. Avant tout, ils se demandent quelle est la faisabilité technique des nouvelles solutions et comment les utiliser de manière optimale au niveau de leur entreprise : quelles applications peuvent apporter une valeur ajoutée à l'entreprise ? Il devient également évident que les nouvelles technologies doivent être considérées dans un contexte beaucoup plus large, avec plusieurs départements comme le département TI, les RH, le juridique, la gestion opérationnelle et financière, etc.

 

La stratégie en matière de données est cruciale

On a déjà beaucoup parlé de l'importance des données - en tant que base pour une meilleure expérience client, l'innovation de processus et de produits ou les nouveaux business. Les membres de Beltug sont conscients que le potentiel des données dépend de leur qualité et de leur fiabilité. C'est pourquoi, cette année encore, ils ont inscrit la gouvernance et la qualité des données parmi leurs dix premières priorités. Les questions qu’ils se posent, telles que « Qui est propriétaire des données ? Qui peut les commercialiser ? » sont clairement pertinentes.

 

Plus de deux ans après l'entrée en vigueur du RGPD, nous constatons que ce règlement et la vie privée restent au cœur des préoccupations de nos entreprises et institutions publiques. La question se pose maintenant aussi de savoir quelles seront les conséquences du Brexit dans ce domaine spécifique. C'est pourquoi Beltug travaille, par le biais de son Privacy Council, qui compte 60 spécialistes de différents secteurs, à l'échange rapide des informations disponibles et à une concertation plus poussée avec les pouvoirs publics.

 

L’approche de l’examen des priorités 

Chaque année, l'association de membres Beltug établit une liste de sujets sur lesquels elle pourrait être amenée à travailler l'année suivante. Elle se fonde dans ce cadre sur l’input permanent des membres lors des nombreuses activités et contacts bilatéraux. Cette année, 43 sujets ont été retenus, parmi lesquels les membres peuvent ensuite déterminer lesquels ils jugent prioritaires.

 

« Le nombre élevé de répondants et les nombreux sujets à propos desquels les décideurs TI souhaiteraient davantage d'informations et d'interactions confirment la nécessité d'une association d'utilisateurs comme Beltug », conclut Danielle Jacobs. « Plus que jamais, les décideurs TI sont confrontés à de nombreuses questions et incertitudes, et ils accueillent Beltug comme une partie indépendante des fournisseurs, au sein de laquelle ils peuvent partager leurs connaissances et collaborer avec d'autres. Cela leur permet de prendre des décisions éclairées pour leur propre organisation, sur la base d'informations correctes. Ce rôle est une fois encore mis en évidence par ce Priority Compass, et c’est avec plaisir que nous continuerons de le remplir au cours de l'année à venir ».

 

Au demeurant, Beltug stimule la concertation entre pairs sur des sujets spécifiques. Après le Privacy Council, la Task Force Software Asset Management et le Cabinet CIO, une nouvelle task force sur la sécurité sera bientôt mise en place et la Task Force Blockchain se transformera en une task force sur l’innovation numérique.


>>> Back to overview