Beltug

Résultats de l’étude 'Priorités 2018' de Beltug - Les entreprises donnent la priorité absolue à une stratégie d’architectur


Les entreprises donnent la priorité absolue à une stratégie d’architecture
La cyber-sécurité comme fil rouge omniprésent - La vie privée demeure essentielle

 

Chaque année, Beltug, l’association belge des décideurs ICT, effectue une enquête auprès de ses membres pour s’enquérir de leurs priorités IT. Cette année, la priorité absolue est donnée à la stratégie en matière d’architecture IT. La cyber-sécurité est quant à elle une préoccupation omniprésente puisque 6 des 10 priorités ont trait à des sujets sécuritaires. La vie privée confirme sa place dans le classement. La blockchain qui, l’année dernière, s’était hissée en deuxième position, venant de nulle part, disparaît par contre des principales priorités mais continue d’être considérée comme importante. Telles sont les conclusions qu’a dévoilées Beltug à l’occasion de son événement Summer Bar qui se déroulait ce 24 septembre à Bruxelles. 

 

Chaque année, l’association Beltug dresse une liste de sujets sur lesquels elle pourrait travailler au cours de l’année suivante. Cette liste se base sur une collecte permanente d’informations auprès des sociétés, réalisée à l’occasion des différentes activités qu’elle organise ou lors de contacts bilatéraux. Cette liste est ensuite envoyée à l’ensemble des membres qui peuvent y pointer les thèmes qu’ils considèrent comme des priorités et qui les préoccupent plus particulièrement. Cette année, une liste de 40 sujets a ainsi été élaborée.

 

Les 10 principaux sujets aux yeux des utilisateurs IT professionnels (RGPD, en tant que priorité majeure, a fait l’objet d’un questionnaire distinct et ne figure donc pas dans le tableau ci-dessus)

 

La stratégie en matière d’architecture IT en tête des priorités

Les entreprises se posent à l’évidence des questions au sujet de leur stratégie en matière d’architecture IT. Les principales sont les suivantes: 'quelles applications confier au cloud et lesquelles conserver au sein de l’entreprise?'.  Les entreprises recherchent dès lors des expertises et des exemples de pratiques dans ce domaine.

 

Cyber-sécurité

On ne saurait sous-estimer l’importance de la cyber-sécurité: dans la liste des 10 principales priorités, pas moins de 6 ont trait à la sécurité. Dans ce domaine également, les entreprises attendent de Beltug qu’elle soit essentiellement une source d’expertise et de bonnes pratiques.

 

Licences logicielles

La transition vers le cloud ne fait pas pour autant disparaître les soucis que génère la politique de licences des fournisseurs de logiciels. Comment évaluer les coûts, comment gérer les logiciels (préoccupation que l’on retrouve notamment dans la priorité intitulée “comment gérer le shadow IT?”), comment préparer la société à une évolution éventuelle vers des contrats cloud… Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses questions que se posent les décideurs informatiques. Les entreprises sont dès lors demandeuses d’une concertation conjointe avec les principaux fournisseurs au sujet de leur politique de licences, en particulier avec Microsoft, Amazon Web Services, SAP, Google et Oracle.

L’enquête nous apprend également que 45% des entreprises ont réalisé un audit logiciel au cours de ces deux dernières années et que celui-ci a essentiellement été effectué par Microsoft, Oracle, SAP et IBM. 

 

L’importance de la qualité des données  

Nouveau venu dans le top 10: 'data management, governance and quality'. Il a déjà été abondamment question de l’importance des données. Le fait que cette priorité ait été pointée témoigne de la prise de conscience, par les entreprises, que la qualité des données est quelque chose de primordial. Le processus de préparation au RGPD a amené les entreprises, plus que par le passé, à réfléchir à la manière dont elles gèrent les données. Par ailleurs, la pertinence des données est une exigence fondamentale dans le contexte des mégadonnées (big data) et de l’intelligence artificielle.

 

La blockchain: du hype à la réalité

L’année dernière, la blockchain se classait en deuxième position. Elle disparaît cette fois de la liste des principales priorités, mais de justesse. "L’année dernière, les demandes allaient plutôt dans le sens d’un surcroît d’informations sur le potentiel de la blockchain", déclare Danielle Jacobs, directrice de Beltug. "L’image qui se dégage désormais est contrastée: nombreuses sont encore les sociétés qui désirent découvrir de quoi il ressort et quelles sont les applications potentielles mais d’autres ont évolué dans leur attitude et veulent procéder à l’échange de bonnes pratiques concrètes. C’est pour ces dernières que la Beltug Blockchain Task Force a été créée, avec des experts de la blockchain venant de 30 sociétés." 

 

La réglementation européenne sur la vie privée RGPD demeure importante

Le RGPD est entré en vigueur en mai 2018. L’année dernière, Beltug s’est investi dans l’offre d’outils pragmatiques, tels que des questionnaires destinés à vérifier la conformité RGPD des secrétariats sociaux ou des prestataires IT. En raison de l’importance toute particulière de la vie privée, un questionnaire séparé a été développé dans le cadre de l’enquête Priorités. Il est évident que les entreprises sont à la recherche de bonnes pratiques, d’expériences et d’un accompagnement supplémentaire. En matière de concertation avec les autorités publiques, Beltug opère via son Privacy Council, un organe où siègent 30 spécialistes privés venus de différents secteurs.

 

La méthodologie de l’enquête Priorités 

Chaque année, l’association Beltug dresse une liste de sujets sur lesquels elle pourrait travailler au cours de l’année suivante. Cette liste se base sur une collecte permanente d’informations auprès des sociétés, réalisée à l’occasion des différentes activités qu’elle organise ou lors de contacts bilatéraux. Cette liste est ensuite envoyée à l’ensemble des membres qui peuvent y pointer les thèmes qu’ils considèrent comme des priorités et qui les préoccupent plus particulièrement. Cette année, une liste de 40 sujets a ainsi été élaborée.

245 Belges ont répondu cette année à l’enquête Priorités de Beltug, ce qui en fait l’un des principaux indicateurs des sujets qui retiennent l’attention des décideurs informatiques belges. "Par ailleurs, nous utilisons en tout premier lieu ce rapport pour définir notre programme de l’année suivante. Il nous permet en effet de nous faire une idée précise des sujets qui tiennent les responsables numériques éveillés la nuit", souligne Ann Guinée, chef de projet chez Beltug.

 

Embrayer sur les questions et les incertitudes

"Le nombre important de personnes ayant participé à l’enquête et les nombreux sujets pour lesquels les décideurs informatiques désirent obtenir davantage d’informations et d’interaction confirment le besoin d’une association d’utilisateurs tels que Beltug", conclut Danielle Jacobs. "Aujourd’hui encore, les décideurs informatiques continuent d’être confrontés à de nombreuses interrogations et incertitudes et ils apprécient le rôle d’acteur indépendant des fournisseurs que joue Beltug, dans le cadre duquel ils peuvent partager des connaissances et collaborer avec d’autres sociétés afin de pouvoir prendre des décisions mûrement réfléchies pour leur propre entreprise, en se basant sur les bonnes informations. Ce rôle est à nouveau conforté par la présente Enquête Priorités et nous sommes bien décidés à réitérer cette enquête l’année prochaine."