Beltug

Les projets IT prennent du retard, tant dans les entreprises qu’au niveau des pouvoirs publics


Les projets IT prennent du retard, tant dans les entreprises qu’au niveau des pouvoirs publics

 

Bien que la crise du coronavirus ait stimulé la numérisation de notre économie, les projets informatiques sont retardés dans la plupart des entreprises et des institutions publiques. C'est ce qui ressort d'une enquête menée cet été par Beltug sur l'impact du coronavirus sur les services IT dans les entreprises et les institutions publiques. 265 membres ont participé à l'enquête. Outre le report de projets informatiques, Beltug note un intérêt soutenu pour les applications de distanciation sociale et de traçage des contacts.

 

Ces résultats font partie du Beltug Priorities Compass, une enquête annuelle sur les priorités des DSI et décideurs TIC belges. Découvrez ces priorités ici.

 

L'épidémie de Covid-19 a eu un impact majeur sur nos entreprises et cet impact restera longtemps perceptible. C’est aussi ce que révèle l’enquête précitée. La bonne nouvelle, c’est que pour la moitié des personnes interrogées, les reports sont limités à une fourchette de 0 à 20 % des projets informatiques en cours. Dans le secteur public, un dixième des organisations a indiqué que plus de 40% des projets en cours avait finalement été reporté. C’est dans les entreprises que le retard est le plus lourd : un cinquième des répondants indique ainsi que 40 % ou plus des projets prévus pour 2020 ont été ajournés.



Danielle Jacobs, CEO de Beltug : « L'impact budgétaire de la Covid-19 pèse sur les investissements informatiques. Nous notons que des projets qui ne sont pas strictement nécessaires pour la sécurité ou la continuité des systèmes ont été reportés, voire dans certains cas annulés. Nous ne relevons pas de différences majeures entre les entreprises belges et les multinationales. Les reports sont d’ailleurs observables dans tous les secteurs. Mais le tableau est diffus : dans chaque secteur, nous voyons à la fois des entreprises où les investissements se poursuivent sans modification aucune et d’autres où des projets entiers sont mis en attente ».



Sur la base de ses contacts avec nos membres, Beltug constate également que des glissements s’opèrent dans les budgets informatiques. « Comme les fournisseurs IT, nous notons que les projets sont souvent encore finalisés jusqu'au bout de la phase en cours, mais qu’ils sont ensuite temporairement interrompus. Les investissements sont réorientés davantage vers la sécurité », déclare Danielle Jacobs. Cela n'est pas une surprise pour Beltug. Les décideurs ICT ont récemment signalé que la cybersécurité, la stratégie de sécurité et la sécurité des données seraient la priorité absolue de leur entreprise au cours de l'année à venir.

 

Beaucoup d'intérêt pour les applications de distanciation sociale et de traçage des contacts

L'enquête a également permis de mettre en évidence l'intérêt des entreprises pour les nouvelles applications de distanciation sociale et de traçage des contacts. « Au départ, nos membres étaient surtout intéressés par des applications permettant de réserver des places de travail et de planifier la présence de leurs collaborateurs. Ils ont ainsi pu organiser la sécurité d’un retour progressif au travail », explique la CEO de Beltug.

« Mais le principe des applications de distanciation sociale et de traçage des contacts convainc aussi largement dans notre communauté. Une entreprise sur cinq compte utiliser des applications de ce type dans un avenir proche. Là encore, on ne note pas de différence entre les multinationales et les entreprises locales. Cependant, la plupart des personnes interrogées attendent que l'application Coronalert des pouvoirs publics évolue avant de se lancer dans le traçage des contacts. - C'est pourquoi, chez Beltug, nous organisons le 27 octobre un moment d'échange pour nos membres sur Coronalert dans le contexte de l’entreprise. »

Par ailleurs, Beltug a entre-temps compilé dans un document les premières expériences de ses membres en matière de distanciation sociale et de traçage des contacts sur le lieu de travail. Nous proposons également un aperçu pratique des outils d'enregistrement des présences et de gestion des bureaux, en tenant compte des mesures corona.